Accueil

News
Vos News !
Archives

Articles
Guides
Tests
Watercooling
Mods
Divers

Galeries
PCs
Bureaux

Revue de presse
A propos

Contact
Forum
Prix
Liens



admin


Matériel Repack-Cooling

fait par bilbot le 17 Septembre 2003


Untitled Document


Dans le watercooling, comme dans tous les domaines, il y a les grands noms comme Dangerden… et a coté il y a des petites marques très peu connues qui essaient tant bien que mal de se démarquer de la concurrence. Repack Cooling en fait partie et grâce a cet article vous aller pouvoir découvrir leurs produits, qui malheureusement, sont très peu connus en France.

Pour ressituer un peu le fabricant, Repack est une société Allemande qui fabrique du matériel pour watercooler les PC. Cette marque est distribuée en France par la société Coolermicro que je tiens d’ailleurs a remercier pour le prêt des exemplaires qui ont servis a ce test.

Présentation du matériel

La particularité de Repack Cooling est de fabriquer quasiment tout les éléments nécessaires a la mise en place d’un watercooling dans votre PC. Pour ce test j’ai pu me procurer un waterbloc et un réservoir. La pompe utilisée n’est pas du tout une Repack mais elle m’a été envoyé afin d’avoir une sorte de kit presque prêt a l’emploi.

Tout d’abord voici le waterbloc. Sa base est entièrement en cuivre et parfaitement polie. Comme vous pouvez le voir l’appareil qui a servi a réaliser les photos est complètement reflété par la partie qui sera en contact avec le processeur.

Il pourra être indifféremment monté sur un machine a base d’Amd ou d’Intel. Par contre il faudra veiller à choisir la bonne fixation lors de votre achat, sans quoi vous aurez du matériel inutilisable. Pour la version Amd elle utilise les 3 griffes du socket et pour la version Intel (celle qui sera utilisée ici) vous serez obligés de démonter le kit module de rétention en plastique noir pour pouvoir utiliser les trous de la carte mère.

Pour l’étanchéité entre le plexiglass et le cuivre, c’est un join thorique qui a été . Les 4 vis située au 4 coins du wb servant a serré le join de manièere a réaliser une étanchéité suffisante. Une fois démonté le bloc de cuivre laisse apparaître un maze assez surprenant.

Au niveau pertes de charges c’est pas l’idéal car les conduites sont assez fines et de nombreux coudes sont a déplorer. De même au niveau des embouts, sur la partie en plexiglass, on pourra remarquer un rétrécissement assez prononcé qui sera lui aussi synonyme de pertes de charges. Mais pas de conclusion active, attendons de voir les performances réelles.

Pour le réservoir c’est l’aluminium qui a été choisit. Il a entièrement été usiné et la finition est parfaite. Sa petite taille vous permettra de l’intégrer dans une baie 5.25. Le revers de la médaille est que la contenance est très faible. Coté esthétique on est gâté : un couvercle en plexi gravé du logo « Repack » viens refermer le réservoir. Une diode placé sur le dessus permettra de faire des jeux de lumière très réussis.


Le montage

Comme vous l’aurez remarqué le wb et le réservoir son livrés sans embouts. C’est a vous de les choisir. Pour info le pas de vis est du ¼ de gaz droit. Personnellement j’ai utilisé des embouts cannelés permettant d’utiliser du tuyau de diamètre 10 mm.

N’oubliez pas d’utiliser du téflon (ou equivalent) pour faire l’étanchéité.
L’installation du wb se fait sans problème mais, pour la version P4, il vous faudra tout de même démonter la carte mère. Ensuite il faut monter les vis et utiliser les rondelles en plastique pour que les écrous ne soient pas en contact direct avec la carte mère. Apres il faut enduire le CPU de pâte thermique et poser le waterbloc dessus. Plaquez la fixation sur le wb a l’aide des écrous moletés et des ressorts.

Pour le réservoir c’est très simple également, il se monte comme un lecteur de Cd et vous l’immobilisez grâce a 2 vis. Pour les possesseur de tou Antec, qui on un système de fixation des lecteur spécifique, il sera préférable qu’il soit entre deux lecteurs pour être maintenu correctement en place. Voilà tout votre matos est installé il ne vous reste plus qu’a relier votre pompe ainsi que votre radiateur(ici un BiX).

L’utilisation


Avant de mettre en route tout le système, il faut le remplir d’eau et de préférence de l’eau déminéralisée pour éviter tout dépôts dans le circuit. C’est lors de cette phase que l’on se rend compte des défauts du réservoir : il n’est pas très pratique a remplir car le trou est assez petit. On a vite fait de le faire déborder et je vous conseillerai d’alterner phase de remplissage et de levage du réservoir pour que l’eau remplisse d’abord le bas du montage et ainsi vide l’air contenu dans le circuit. Voilà le système est entièrement prêt. Lors de la mise sous tensions si il y a des bulles qui remontent, éteignez la pompe et remplissez a nouveau. Vous devrez répéter l’opération jusqu'à ce qu’il n’y ai vraiment plus d’air dans le circuit. Pour le réservoir si, vous n’arriver pas a le remplir complètement, ne vous inquiétez pas, c’est sa conception qui le veux, et malheureusement si le débit de votre pompe est important vous risquez de créer des remous et d’envoyer des bulles dans le circuit. Enfin personnellement avec le circuit décrit ci-dessus je n’ai pas eu ce genre de problèmes.

Pour les tests j’ai effectué une série de 3 burns de 45 minutes . Et j’ai relevé la température a la fin en contrôlant que la température de l’eau était sensiblement la même (24°c). Comme d’habitude je n’ai pas mis la température en idle car elle ne représente pas grand chose et surtout ne sert a rien ;)
J’ai également fait la même manipulation avec un Vantec Aeroflow qui est l’un des meilleurs dissipateurs P4 du moment. Ici la température ambiante était de 20°c

Même si le système utilisé ici ne permet pas de déduire toutes les caractéristiques du waterbloc, on peut voir que les performances sont correctes et le wc fait 6° de mieux que le Vantec. En fait le maze se révèle plus efficace que ce que j’aurai pensé et même si il crée des pertes de charges, elle semblent compensées par un échange de chaleur plus important. Pour le réservoir l’effet de lumière est assez sympathique et a mon avis ravira les plus jacky d’entre vous. Ce petit « kit », même si il ne révolutionne pas le watercooling, est assez sympathique a monter, et son esthétique très reussi, est un avantage. Par contre je ne le conseillerai pas au hardcore overclokers qui sont sans cesse a la recherche de la température la plus basse.

Je m’excuse au passage auprès de Coolermicro pour le retard de publication de ce test




Retour aux articles

 

JackyPC © Copyright 2000-2017 - Tout droits réservés
Cable iPhone
Main en mousse
Annuaire Fablabs