Accueil

News
Vos News !
Archives

Articles
Guides
Tests
Watercooling
Mods
Divers

Galeries
PCs
Bureaux

Revue de presse
A propos

Contact
Forum
Prix
Liens



admin


Comment faire taire son PC

fait par Okram le 28 Juin 2003


Untitled Document

Amateur de plexiglas, de néons et autres accessoires à la mode... passe ton chemin; point ne trouveras de tuning à vocation esthétique dans ces quelques lignes. Mon but était de rendre un PC le plus silencieux possible pour les raisons habituelles, à savoir un studio minuscule et des nuits perturbées par le bruit d'hélicoptère de l'UC (sans parler de la led du HD qui clignote...). Pourquoi ne pas simplement l'éteindre ? Dame, au prix de l'ADSL il s'agit de maximiser le téléchargement et ma participation au projet Seti ! Ce qui implique que mon processeur est toujour à 100% de charge. Retenez-le, ça a son importance pour la suite.
Ayant écumé les forums et sites français (Agnostica), anglais (7 Volts) et parfois même allemands j'en suis arrivé à essayer certaines choses cet hiver...

Matériel:
- Athlon 2000+, gros ventirad avec ventilo "Cooler master" de 80mm
- Alimentation 300W thermo-régulée, dite silencieuse, "noname" avec ventilo de 80mm
- Ati radeon 7500 avec son ventilo de 40mm
- Sur le boîtier moyen tour Arowana bas de gamme: un ventilateur Sunon de 80mm en aspiration en bas devant, un autre 80mm "noname" en extraction à l'arrière près du processeur.
- Deux disques durs: 1 Western Digital de 15 Go et un Seagate de 10 Go.
Le tout ressemble à ça, vraiment pas de quoi s'extasier:

Diagnostic:
N'ayant pas de sonomètre, j'ai utilisé mes oreilles et fait un tour du boîtier pour trouver les principales sources de bruit. Mes observations ont été les suivantes:
- Bruit d'aspiration (fort) dans les graves au niveau de la façade avant: l'air aspiré par le ventilateur doit passer par une toute petite fente en bas de la façade, ce qui provoque pas mal de bruit. Confirmation: en bouchant la fente avec la main ce bruit est déjà très réduit.
- Bruit de turbine (fort) du sus-mentionné ventilateur de facade..
- Bruit de soufflerie (faible), dans les graves, du ventilateur de l'alimentation.
- Bruit de turbine (très faible) de ce ventilateur d'alimentation.
- Bruit de soufflerie (moyen), dans les graves, du ventilateur d'extraction à l'arrière.
- Bruit de turbine (moyen) de ce ventilateur d'extraction.
- Bruit de "scie circulaire" (moyen), dans les aigus, du ventilateur de la carte graphique.
- Cliquètements des disques durs.
- Bruits du lecteur de CD pendant la lecture, mais comme le but était d'avoir un PC silencieux la nuit je ne les ai pas pris en compte.

Protocole:
Après recherche de l'inspiration sur le net: retroussons les manches et allons-y !
1) Placement du PC le plus loin possible de mes oreilles: sous le bureau par exemple. Comment espérer un gain de confort avec la tour sur la table à 50cm de votre tête ?
2) Découpe des grilles en tôle devant les ventilateurs de l'alimentation et les deux du boîtier. Bonne amélioration. Merci JackyPC. Les bruits de soufflerie disparaissent... ce qui permet de mieux profiter du bruit d'aspiration à l'avant et des cliquetis des disque dur ! Nota: le ventilateur d'aspiration n'est pas fixé direct sur le boîtier mais tenu dans une cage en plastique qui comporte elle aussi une grille... que je découpe au cutter. La seconde grille de l'alimentation donnant sur l'intérieur du boîtier est également découpée pour faciliter la circulation de l'air. Les câbles (ronds) sont tous soigneusement rangés à l'aide de colliers de serrage ou de gros chatterton

3) Les ventilateurs d'alimentation et d'extraction se voient équipés de grilles "fil de fer" pour raisons de sécurité. Un petit bruit de soufflerie réapparaît de près, que je considère comme négligeable car noyé par le bruit restant. Et puis, mes doigts valent bien ça.
4) Insonorisation de la façade avant avec des chutes de mousse de callage. Assez bonne amélioration. Je remplis tous les espaces disponibles en mettant le plus d'épaisseur possible, sauf devant le ventilateur d'aspiration. Les cliquetis des disques sont bien amortis, bien qu'encore audibles. Aucun effet sur le bruit d'aspiration d'air ou celui du ventilateur d'aspiration.

5) Agrandissement de la fente en bas de façade pour réduire le bruit d'aspiration: aucun effet notable. Au moins j'aurai essayé. J'en profite pour enlever le lecteur de disquettes qui ne sert plus que 2 fois l'an et prend de la place pour rien. Voilà toujours quelques câbles et une petite source de chaleur qui ne m'embêteront plus.
6) J'ai trouvé sur le net le schéma d'un petit module électronique qui permet de faire varier la vitesse d'un ventilateur de boîtier en fonction de la température. Bonne amélioration. Tapez "fan speed regulation" dans Google, ce ne sont pas les sources qui manquent. Il n'y en a que pour quelques euros de composants, ce qui m'a décide à l'essayer bien que je sois un néophyte du fer à souder. Sommairement expliqué: une sonde de température permet de ne faire démarrer le ventilateur qu'à partir d'une température donnée (que l'on ajuste grace à un potentiomètre). La difficulté est de bien placer la sonde et de régler la température de déclenchement. J'ai connecté le module de thermo-régulation au ventilateur d'extraction et placé la sonde juste en face du ventilateur du processeur. Je me suis ensuite servi de SpeedFan (libre à vous d'utiliser un autre soft) pour suivre la température et faire mes réglages. Mon processeur tourne entre 51°C et 54°C à pleine charge (Voir remarque en début d'article) en journée et entre 48°C et 50°C la nuit (chauffage réduit pour causes d'économies d'énergie). J'ai donc ajusté le déclenchement du ventilateur d'extraction autour de 49-50°C. Résultat: la nuit le ventilateur ne tourne pas ou alors à vitesse réduite (et donc à bruit réduit), et en journée il vrombit plus ou moins.
7) Débranchement du ventilateur d'aspiration, pour tester: bonne amélioration ! Adieu le bruit d'aspiration et de turbine du Sunon. De plus je constate que le processeur n'est pas plus chaud. Tout au plus la température passe dans le boitier de 25°C à 27°C, ce que je considère comme acceptable. Je décide de continuer comme ça avec une légère modification: le ventilateur d'aspiration est reconnecté via un petit module de régulation fait maison et reglé vers 30°C. Autant dire qu'il ne tourne jamais, sauf quand il fait très chaud dans la pièce (LAN par exemple). Le ventilateur de l'alimentation couplé à celui d'extraction génèrent apparement un flux d'air suffisant dans le boîtier.
8) J'ai commandé un ventilateur Papst 8412 NGL et 4 spacers en caoutchouc pour remplacer le ventilateur d'extraction et ses vis. Sur www.pc-silent.de (Site sérieux, hot-line compétente et bons prix mais 10 euros de port pour la France ! Je me suis fait livrer sur mon lieu de travail en Allemagne: 3.96 euros. Une seule alternative: la commande groupée.). Bonne amélioration mais... j'aurais probablement pu me passer du Papst; il ne fait vraiment pas de bruit (incroyable !) mais, à plein régime, tourne aussi moins vite que le ventilateur précédent. J'aurais probablement obtenu presque le même résultat en sous-voltant mon ancien ventilo à 7V. Bah. Les spacers en caoutchouc par contre améliorent bien la situation car le ventilateur ne transmet plus ses vibrations au boîtier. Nota: vu ses caractéristiques acoustiques, le Papst n'est pas branché sur un module de thermo-régulation et tourne en permanence plein pot.
9) Je remplace le ventilateur d'aspiration par mon ex-ventilateur d'extraction car il est bien moins bruyant. De plus j'ai réglé pour qu'il tourne à vitesse réduite même vers 25°C, ce qui aide un peu à l'aération du boîtier tout en restant inaudible.

Résultats:
- Les bruits toujours audibles sont, très réduits, les ventilateurs d'alim et celui d'extraction. Les cliquetis atténués des disques durs. Le ventilateur de la carte graphique, en revanche, ressort bien maintenant que la plupart des autres bruits ont été limités... mais le niveau sonore est faible: ça ne gène plus pour dormir. Je le remplacerai peut-être par un 60mm pour diminuer la fréquence du bruit, et peut-être gagner en confort. Il me reste en tout cas une dernière chose à essayer (Merci Zebulon): isoler les parois du boîtier avec de la mousse. Je refuse de payer 30 euros pour un kit d'insonorisation et je n'ai pas réussi à trouver de Gédicoustic; je vais donc utiliser un matelas-mousse de camping à 4 euros et de la colle néoprène. Pour le moment ça donne ça...

... Plus une bonne cale en mousse d'emballage derrière les deux emplacements 5.25" en façade. On ne le voit pas sur les photos mais il y a deux épaisseurs de matelas partout où ça rentre. Les températures de fonctionnement, pour autant que je puisse en juger avec SpeedFan, restent sensiblement les mêmes qu'avant isolation. Tant mieux.

Conclusions:
- Tout ceci ne relate qu'une partie de mes essais, mais je peux vous assurer après moult tests et lectures que votre idée directrice doit être: il ne sert pas à grand chose de vouloir masquer le bruit sans d'abord le réduire au maximum. Si votre PC garni de 12 ventilateurs fait un bruit d'avion de chasse il ne sert à rien de le garnir de mousse insonorisante; autant appliquer du mercurochrome sur une jambe de bois.
- On peut s'en sortir avec un budget ridicule sur un PC de base si l'on a un peu de temps pour se renseigner et comparer les prix sur le net, quelques matériaux de récupération et l'envie de bricoler. Par exemple: la mousse pour insonoriser la façade vient de cales d'emballages récupérées à la décheterie et il m'a fallu 1h pour la mettre en place. Les composants du module de régulation reviennent au total à moins de 10 euro ou peuvent être récupérés dans des équipement HS... faites marcher votre tête !
- Je l'ai appris à la dure... Il faut choisir: on peut avoir un PC très "frais" ou très silencieux, pas les deux. A moins d'opter pour des solutions comme le watercooling ou le déportage de l'UC dans une autre pièce. Bien sûr vous pouvez aussi acheter un boîtier équipé 'silence" si vous en avez l'envie et les moyens, mais dans ce cas pourquoi diable vous embêter à ingurgiter toute cette prose ?
- Il est quasiment utopique de vouloir une machine complètement silencieuse. Chaque fois que vous supprimez la source de bruit la plus forte c'est une autre, plus faible ou de fréquence différente qui va prendre le dessus. Par exemple au début je n'entendais pas les aigus du ventilateur de la Radeon car ils étaient "couverts" par tout le reste. Cet élément est maintenant perceptible et devient petit à petit l'ennemi n°1.
- Toutes mes modifications ont été faites cet hiver et je suis un peu radin sur le chauffage de mon studio... mais maintenant l'été arrive et les températures se sont mises à grimper dans le PC. J'approche en ce moment (mai) les 54°C en journée et 51°C la nuit dans une pièce plein nord, ce que je trouve toujours acceptable. Vous pouvez arriver à faire mieux que moi si la charge processeur n'est pas de 100% en permanence (facile, il suffit de couper seti@home...).
- Dans la mesure du possible placez votre PC dans une pièce fraîche et bien ventilée, ce sera toujours ça de gagné sur les problèmes de température. Personnellement je dors la fenêtre ouverte, ça marche super (prévoir un bon duvet).

Axes de réflexion à creuser.
- La led orange du disque dur me clignote pile dans la figure quand je suis au lit... il y a la solution du bout de scotch mais j'aimerais bien trouver quelque chose de plus élégant. Peut-être une led moins forte (résistance en série ?) ou un bout de plastique teinté pour atténuer son intensité.
- Monter les disques durs sur des silent-blocks. Je recherche encore une solution "système-D" à moindre coût.
- J'ai trouvé plusieurs projets de "home-theater" qui requièrent d'avoir une machine très silencieuse: l'idée est de placer le PC dans un meuble ou un caisson en bois fait sur mesure; penser dans ce cas à prévoir des orifices de ventilation adéquats.. Le bois est un bon matériau du point de vue acoustique mais il conduit moins bien la chaleur que de la tôle. Cependant d'après une démonstration de thermodynamique (berk) trouvée au hasard d'un recherche, l'énergie dissipée par le boîtier est négligeable. A tester: remplacer les parois et la façade du boîtier par des panneaux de bois 18mm teintés puis vernis. Cela aurait l'avantage de mieux s'intégrer dans l'ameublement, ce qui ne laisserait que la demi-tonne de périphériques en tout genre pour enlaidir la pièce...

Bref. Il y en aurait encore à raconter mais l'espace qui nous est imparti touche à sa fin. Je vous remercie pour votre attention, vous pouvez maintenant vous détendre et reprendre une activité normale. N'hésitez pas à me contacter si vous avez quelque question ou remarque à me soumettre.




Retour aux articles

 

JackyPC © Copyright 2000-2017 - Tout droits réservés
Cable iPhone
Main en mousse
Annuaire Fablabs